mirage

Variabilité des caractéristiques biologiques de la sardine, Sardina pilchardus (Walbaum, 1792) exploitée au niveau des zones de Safi, Agadir et Laâyoune (Côtes atlantiques marocaines)

Le Catalogue Collectif des Thèses en Afrique

Voir la notice simple de la thèse

dc.contributor.author Amenzoui, Khadija
dc.date.accessioned 2014-09-15T10:17:02Z
dc.date.available 2014-09-15T10:17:02Z
dc.date.issued 2010-11-13
dc.identifier.uri http://toubkal.imist.ma/handle/123456789/1265
dc.description.abstract Le sex-ratio est à l'avantage des femelles dans la zone de Safi et d'Agadir et équilibré, entre les deux sexes, dans la région de Laâyoune. La taille de première maturité sexuelle est acquise au cours de la première année de vie de poisson dans les différentes zones étudiées. La taille de première maturité sexuelle est atteinte à 14,5 cm pour les deux sexes dans la zone de Safi, à 14,1 et 14,4 cm dans la zone d'Agadir et à 15,1 et 15,9 cm dans la zone de Laâyoune, respectivement pour les mâles et les femelles. Les sardines se reproduisent entre janvier et mai dans la zone de Safi et continuent à se reproduire jusqu’au mois de juillet dans la zone d’Agadir. Tandis que, dans la région de Laâyoune, la saison de reproduction moyenne est étalée sur toute l’année. L'accumulation de réserves chez la sardine s'effectue durant la période qui précède le démarrage de la reproduction. La fécondité moyenne par lot est estimée à 29445 ovocytes par femelle mature dans la zone de Laâyoune et de 41669 ovocytes par femelle mature dans le sud (entre 29° N et 24° N). La longévité est de 5 ans dans la zone de Safi, de 4 ans dans celle d'Agadir et de 6 ans dans la région de Laâyoune. La sardine a une croissance en longueur et pondérale très importante durant sa première année de vie puis la vitesse diminue lorsque l'âge augmente et ceci quelle que soit la région étudiée. Les sardines de l’Atlantique marocain, peuvent être séparées en deux groupes en fonction de leur rythme de croissance en longueur et pondérale. Le premier groupe est constitué par les sardines des régions de Safi et d’Agadir et qui présente une croissance faible. L’autre groupe comprend les sardines provenant de la région de Laâyoune et ayant un rythme élevé de croissance. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.publisher Université Mohammed V - Agdal, Faculté des Sciences, Rabat fr_FR
dc.subject Biologie fr_FR
dc.subject Ichtyologie fr_FR
dc.subject Atlantique marocain fr_FR
dc.subject Sardina pilchardus fr_FR
dc.subject Ponte fr_FR
dc.subject Age fr_FR
dc.subject Croissance fr_FR
dc.title Variabilité des caractéristiques biologiques de la sardine, Sardina pilchardus (Walbaum, 1792) exploitée au niveau des zones de Safi, Agadir et Laâyoune (Côtes atlantiques marocaines) fr_FR
dc.description.collaborator Sadak, Abderrahim (Président)
dc.description.collaborator Yahyaoui, Ahmed (Examinateur et Directeur de la thèse)
dc.description.collaborator Jaziri, Hassan (Examinateur)
dc.description.collaborator Menioui, Mohamed (Examinateur)
dc.description.collaborator Zine, Nasse Eddine (Examinateur)
dc.description.collaborator Mesfioui, Abdelhakim (Examinateur)
dc.description.laboratoire Biodiversité et Aquaculture, (UFR) fr_FR
dc.description.laboratoire Biologie, (Départ.) fr_FR


Fichiers dans ce document

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice simple de la thèse

Recherche


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte