mirage

Evaluation de l’immuno-marquage par les récepteurs hormonaux et l’herceptest dans le cancer du sein

Le Catalogue Collectif des Thèses en Afrique

Voir la notice simple de la thèse

dc.contributor.author Hammas, Nawal
dc.date.accessioned 2015-03-03T11:22:59Z
dc.date.available 2015-03-03T11:22:59Z
dc.date.issued 2009-12-14
dc.identifier.uri http://toubkal.imist.ma/handle/123456789/1450
dc.description.abstract Introduction Le cancer du sein représente le cancer le plus fréquent de la femme dans le monde. L’évaluation de l’expression des récepteurs à l’oestrogène et à la progestérone et de l’HER-2 est devenue indispensable pour la prise en charge des patientes porteuses d’un cancer du sein vu qu’elle donne une information d'ordre pronostique et thérapeutique. Le but de ce travail est d’évaluer l’expression des récepteurs hormonaux et de la protéine Her-2 dans le cancer du sein, étudier les corrélations entre eux et avec les autres facteurs pronostiques, comparer nos résultats avec ceux de la littérature et évaluer notre technique immunohistochimique. Matériel et méthodes Il s’agit d’une étude prospective portant sur 130 cas de cancer du sein diagnostiqués au service d’anatomie pathologique du CHU Hassan II de Fès entre janvier 2008 et décembre 2009. L’évaluation de l’expression des récepteurs hormonaux et de l’HER2 était réalisée par méthode immunohistochimique. Résultats : Les RE sont exprimés dans 64% des cas, les PR dans 71% des cas et l’HER2 dans 31% des cas. La corrélation entre le pourcentage et l’intensité du marquage par les RE et les PR était statiquement significative. Comme la plupart des études de la littérature, nous avons noté une association entre les RE et les PR et entre les RE et l’HER2. 116 Les RE étaient associés avec les métastases ganglionnaires et avaient tendance à diminuer avec l’augmentation du stade T du TNM et du grade SBR. Il n’a pas été remarqué d’association avec la taille tumorale. Concernant les PR, ils étaient corrélés avec l’âge mais pas avec la taille tumorale ni avec le statut ganglionnaire. L’HER2 était associé avec le type histologique. Il y avait une tendance à l’augmentation de son expression avec la diminution de l’âge et l’augmentation de la taille tumorale, sans qu’elle soit statiquement significative. Il n’était pas associé au grade SBR ni à la présence d’embols. Conclusion Nos résultats concordent généralement avec ceux de la littérature et notre technique immunohistochimique a fait preuve de sa fiabilité. Le développement des moyens d’étude moléculaire et la collaboration avec les différents services de notre CHU permettra de mieux comprendre certaines particularités de nos patientes. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.publisher Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Fès fr_FR
dc.subject Médecine fr_FR
dc.subject Cancer du sein fr_FR
dc.subject Récepteur à l’œstrogène fr_FR
dc.subject Récepteur à la progestérone HER 2 fr_FR
dc.subject Immunohistochimie fr_FR
dc.subject Facteur pronostic fr_FR
dc.title Evaluation de l’immuno-marquage par les récepteurs hormonaux et l’herceptest dans le cancer du sein fr_FR
dc.description.collaborator Amarti Riffi, Afaf (Président et Rapporteur)
dc.description.collaborator Banani, Abdelaziz (Jury)
dc.description.collaborator Melhouf, My Abdelilah (Jury)
dc.description.collaborator Bouchikhi, chehrazed (Jury)
dc.description.collaborator El Mesbahi, Omar (Membre associé)


Fichiers dans ce document

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice simple de la thèse

Recherche


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte