mirage

La maladie de Kawazaki ( A propos de 23 cas )

Le Catalogue Collectif des Thèses en Afrique

Voir la notice simple de la thèse

dc.contributor.author Merzouk, Siham
dc.date.accessioned 2015-03-05T10:56:26Z
dc.date.available 2015-03-05T10:56:26Z
dc.date.issued 2010-06-14
dc.identifier.uri http://toubkal.imist.ma/handle/123456789/1466
dc.description.abstract La maladie de KAWASAKI est une vascularite pédiatrique touchant les artères de moyen calibre. Le diagnostic est clinique mais les formes atypiques sont fréquentes. Sa gravité est attribuée aux complications cardiovasculaires, essentiellement coronariennes. L’objectif de cette étude rétrospective, réalisée au service de Pédiatrie du CHU Hassan II de Fès entre Janvier 2001 et Décembre 2009, est de rappeler les aspects épidémiologique, clinique, biologique et évolutif de cette maladie, d’étudier l’atteinte cardiaque et de souligner les difficultés pratiques. Nous avons colligé 23 cas. L’âge moyen était de trois ans et demi, et le délai moyen de consultation de neuf jours. On note une recrudescence de la maladie en printemps. La fièvre est constante ; elle est élevée, prolongée et résistante aux antipyrétiques. La chéilite est notée chez 22 malades, les manifestations cutanées chez 21 malades, les modifications des extrémités chez 19 malades, la conjonctivite chez 15 malades, les adénopathies chez cinq malades et les arthralgies chez huit malades. Le syndrome inflammatoire important est la règle. Une cytolyse hépatique est constatée dans un cas et un hydrocholécyste dans un autre. Une hyponatrémie est présente chez quatre patients, une leucocyturie aseptique chez deux patients et une méningite aseptique chez deux autres. L’échographie-Doppler a permis de révéler huit cas d’atteinte coronaire (dont un anévrysme coronarien droit), quatre cas d’insuffisance mitrale, trois cas de péricardite, un cas de myocardite et un cas d’atteinte vasculaire périphérique avec une thrombose totale des deux artères tibiales postérieures. L’aspirine est administrée chez tous les patients. Seulement cinq patients ont bénéficié des Immunoglobulines avec une amélioration spectaculaire, et la corticothérapie est donnée à deux patients. L’évolution était bonne, néanmoins, on a noté un seul décès et un cas de gangrène des membres inférieurs nécessitant l’amputation des deux jambes. L’atteinte coronaire fait toute la gravité de la maladie de KAWASAKI, mais elle peut être évitée par un traitement précoce associant aspirine et immunoglobulines intraveineuses, en particulier dans les formes atypiques. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.publisher Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Fès fr_FR
dc.subject Médecine fr_FR
dc.subject Enfant fr_FR
dc.subject Kawazaki fr_FR
dc.subject Fièvre fr_FR
dc.subject Desquamation fr_FR
dc.subject Anévrisme fr_FR
dc.subject Coronaire fr_FR
dc.title La maladie de Kawazaki ( A propos de 23 cas ) fr_FR
dc.description.collaborator Hida, Moustafa (Président)
dc.description.collaborator Atmani, Samir (Rapporteur)
dc.description.collaborator Bouharrou, Abdelhak (Jury)
dc.description.collaborator Akoudad, Hafid (Jury)
dc.description.collaborator Chaouki, Sana (Jury)


Fichiers dans ce document

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice simple de la thèse

Recherche


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte