mirage

Les pratiques transfusionnelles chez les nouveau-nés ( Étude rétrospective à propos de 79 cas )

Le Catalogue Collectif des Thèses en Afrique

Voir la notice simple de la thèse

dc.contributor.author Abaaziz, Tarik
dc.date.accessioned 2015-03-16T11:13:06Z
dc.date.available 2015-03-16T11:13:06Z
dc.date.issued 2010-05-31
dc.identifier.uri http://toubkal.imist.ma/handle/123456789/1561
dc.description.abstract Du fait des caractéristiques physiologiques et pathologiques de la période périnatale, la prise en charge des nouveau-nés malades, en particulier de très faible poids de naissance, peut encore nécessiter un recours à l’administration de produits sanguins labiles (PSL). Ce qui impose une connaissance parfaite des particularités hématologiques et physiologiques spécifiques du nouveau né. Le présent travail est une étude rétrospective menée au service de néonatologie et de réanimation néonatale du CHU HASSAN II de Fès, durant la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2007. Ont été inclus dans ce travail, tous les nouveau-nés ayant reçu une ou plusieurs transfusions de PSL (CGR, PFC, CP, exsanguino-transfusion). Notre étude a ainsi porté sur 79 nouveau-nés, hospitalisés pour diverses indications (Détresse respiratoire néonatale, syndrome anémique, prématurité, souffrance néonatale, ictère néonatal...) Cinquante deux pour cent des nouveau-nés étaient à terme, 38,1% des prématurés, et 10% des post matures. Le nombre d’épisodes transfusionnels moyen a été de 4,27 +/- 3,68 par malade. Le concentré de globules rouges représente le PSL le plus utilisé, suivi par le PFC, et le CP. Les principales indications de transfusions étaient : le syndrome anémique clinique, l’hypoprotidémie, et le syndrome hémorragique. On a constaté que 31 nouveau-nés (39%) étaient polytransfusés, dont 6 ont bénéficié d’une exsanguino-transfusion, et aucune transfusion d’albumine n’a été réalisée. Cependant nous n’avons pas observé de corrélation entre les pathologies maternelles, l’état du nouveau-né, et l’indication transfusionnelle sauf en cas d’hypoprotidémie ; l’évolution a été marquée par la survenue d’un seul accident transfusionnel. La transfusion sanguine à la période néonatale est une pratique courante qu’on ne le croit. Ses indications sont multiples. Le suivi post transfusionnel s’avère indispensable afin de dépister d’éventuelles infections virales par la transfusion de PSL. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.publisher Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Fès fr_FR
dc.subject Médecine fr_FR
dc.subject Transfusion fr_FR
dc.subject Produit sanguin labile fr_FR
dc.subject Nouveau-né fr_FR
dc.title Les pratiques transfusionnelles chez les nouveau-nés ( Étude rétrospective à propos de 79 cas ) fr_FR
dc.description.collaborator Hida, Moustafa (Président)
dc.description.collaborator Bouharrou, Abdelhak (Rapporteur)
dc.description.collaborator Atmani, Samir (Jury)
dc.description.collaborator Chaouki, Sana (Jury)
dc.description.collaborator Oulmaati, Abdallah (Membre associé)


Fichiers dans ce document

Cette thèse figure dans la collection suivante

Voir la notice simple de la thèse

Recherche


Recherche Avancée

Parcourir

Mon compte